Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Ouverture du Sommet sur l'enseignement supérieur au Québec

24 février 2013

Un an après la tenue du « printemps érable », le gouvernement québécois tient un sommet de deux jours afin de se pencher sur la situation de l'enseignement supérieur. Différentes facettes sont abordées, dont la question du financement et celle des droits de scolarité universitaires qui ont été au coeur de la mobilisation des étudiants en 2012.

La décision du gouvernement libéral de hausser les droits de scolarité de 1625 $ sur 5 ans, à partir de l'automne 2012, suscite une levée de boucliers dans les universités et les cégeps québécois. Un mouvement de mobilisation d'une ampleur sans précédent - le « printemps érable » - perturbe les campus à travers la province, les étudiants réclamant l'annulation de cette augmentation considérée comme une atteinte à l'accessibilité aux études supérieures. La victoire du Parti québécois, aux élections du 4 septembre, change la donne. Le nouveau gouvernement s'engage à annuler la hausse et à tenir un sommet sur l'enseignement supérieur où plusieurs thèmes seront abordés (mode de financement, imputabilité des administrations, réflexion sur la mission des universités, etc.) La contestation s'apaise, mais les inquiétudes persistent, tant du côté des recteurs, qui réclament une augmentation du financement, que des étudiants qui exigent un gel des droits de scolarité, voire même une démarche vers la gratuité dans certains cas. Les craintes sont avivées quelques mois avant le sommet par l'annonce d'importantes coupures par le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne. De plus, en exprimant un préjugé favorable pour une indexation des droits de scolarité, le gouvernement en laisse plusieurs sur l'impression que cette décision est déjà prise. Des intervenants du monde universitaire, politique, syndical et économique sont réunis à Montréal les 24 et 25 février pour discuter de ces enjeux. Des engagements sont pris, comme la création d'un Conseil national des universités, la mise sur pied d'un groupe chargé de revoir les politiques de financement et d'un autre qui établira une politique de la recherche et de l'innovation. Un éventuel réinvestissement sur 7 ans est également confirmé, de même que l'indexation des droits de scolarité, une décision mal accueillie par les associations étudiantes. Le gouvernement se réjouit de la tournure des événements, mais les partis d'opposition expriment de fortes réserves à l'endroit de ce sommet qui, selon eux, ne règle pas les problèmes de fond des universités. Une manifestation étudiante, qui donne lieu à des altercations avec les policiers, a lieu lors de la journée de clôture. Considérant les faibles attentes à l'endroit de ce sommet de deux jours, les observateurs s'entendent pour dire qu'il s'est avéré profitable au gouvernement sur le plan politique.


En référence: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/02/25/001-sommet-enseignement-superieur-ouverture-premier-jour.shtml http://www.ledevoir.com/societe/education/371899/sommet-sur-l-enseignement-la-crise-sociale-est-derriere-nous-soutient-marois http://www.mesrst.gouv.qc.ca/sommet/



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke